Autant l’avouer, la Synagogue de Delme est typiquement un centre d’art que l’on chérit. Un peu perdu entre Nancy et Metz, investissant une synagogue depuis plus de 10 ans, il se paie le luxe de proposer une programmation à faire pâlir nombre de lieux à la pointe de l’ « art contempo ». On se souvient encore des passages de Pae Wight ou Grönlund\Nisunen…



L’interaction entre une œuvre et son public – qu’elle soit recherchée ou non – n’est jamais chose aisée. Pourtant Jeppe Hein semble baser une grande partie de son travail autour de cette dialectique. Après avoir investi le Centre Pompidou avec l’Invisible Labyrinth en 2005, l’artiste, pour la Synagogue, présente Water Flame prélude au Pavillon d’Eau commandé par la commune de Delme et qui ornera un square de celle-ci. Comme le titre l’indique, Water Flame tente de (ré)concilier l’eau et le feu au sein d’une même œuvre (inutile d’en démontrer la charge poétique/mythologique…).



Néanmoins, l’interaction évoquée avant semble plus limitée que dans certaines œuvres antérieures, le spectateur se contentant d’observer la lente conjugaison – improbable – de l’eau et du feu. Ou alors peut-être fallait-il intervenir sur l’œuvre même ? Rien ne le laissait supposer… Il en reste une installation plaisante à l’œil et à l’esprit mais n’exploitant peut-être pas toute la dimension d’un tel lieu. Le Pavillon d’Eau semble prometteur, wait and see…




Synagogue de Delme : 33 rue Poincaré 57590 Delme - www.cac-synagoguedelme.org