C’est aussi une période de fêtes pour la Synagogue. Non point que l’on célèbre une fête religieuse mais, du sol au mur, des œuvres investissent tout le lieu et nous invitent à un questionnement sur le merveilleux, thème avoué de l’exposition.



L’une des premières idées du merveilleux renvoie à cet âge que l’on croit perdu : celui de l’enfance. Enfance évoquée par les compositions de tissu et de mousse telles des peluches composant Sempervivum (2003/05, installation) rappelant une sorte de Spiral Jetty devenue textile et organique et/ou zoomorphe. Ce thème est aussi présent chez Marnie Weber avec ses différents photomontages (les ficelles,visibles, semblent singer les dernières avancées technologiques) dont la poésie presque enfantine (Ophelia, collage sur photo, 2004) ou féerique (The Tree House, collage sur photo, 2004) prend parfois un caractère doucement inquiétant, à l’exemple d’un bateau plus fantomatique qu’ivre…Inquiétude qui vient s’amortir chez Sophie Bueno-Bouteiller (Ornament is not Guilty (used), tapisserie, 2004) où un arc en ciel semble devenir virginal, vidé de sa couleur « comme si c’était déceptif ». Sentiment déceptif qui effleure les morceaux du Cimetière des chars de parades d’Amy O’Neill, éléments (couronne, rose et étoile) sortis de leur réalité pour en vivre une autre. Le C.A.C. de Delme propose là une invitation à un voyage singulier, en dehors des traditions de plus en plus vides de sens, mais non moins fort et intérieur.


Vidya Gastaldon - Sempervivum


Marnie Weber - The Tree House

Synagogue de Delme : 33 rue Poincaré 57590 Delme - www.cac-synagoguedelme.org