Après la jolie programmation des Musiques Volantes, Metz voyait une nuit dédiée à la chose contemporaine. Mais de nuit il faudrait plutôt parler de soirée. Ou alors fallait-il jouer la carte des spectacles/concerts proposés, un rien guindés. Outre l’installation So long as baby...love and songs will be d’Hervé Robbe, l’un des évènements centraux de la soirée était la performance Versus de Céleste Boursier-Mougenot au FRAC, ouvrant sur une série à venir. Sorte de balai dans l’obscurité de deux ventilateurs s’entrechoquant, se croisant, s’évitant tout en produisant des sons, processus non-éloigné des désormais célèbres piscines de Sans Titre – exposées en ce moment à l’Arsenal. Mais les ventilateurs quittent la douceur du tintement de la vaisselle flottant sur l’eau pour une poésie plus violente, plus courte, plus mécanique et presque plus sombre…si violente que l’installation prévue pour une durée inconnue, céda au bout d’une heure ! Un peu déboussolés, il ne restait plus qu’à se perdre dans l’exposition temporaire du FRAC, Pratiques du (Non) Visible En Avoir le Cœur (Corps) Net, d’abord enveloppés dans le brouillard de Muhka d’A.V. Janssens, pour redécouvrir l’espace et la richesse de marcher avec Jan Mancuška, ou encore s’amuser de la finesse et de l’intelligence de Title Variable de Cela Floyer. Bercés de ces petits riens toujours si riches et aux effets démultipliés, il ne restait qu’à profiter de la nuit...






Renseignements :

FRAC Lorraine
1 bis rue des Trinitaires
57000 Metz
03 87 74 20 56
www.fraclorraine.org

Installation Les Piscines de Céleste Boursier-Mougenot
L'Arsenal
3 avenue Ney
57000 Metz
0387399200
Du 17 Novembre au 30 Décembre 2007